Notre partenariat avec l’IRAM

En Février 2012, nos guêtres nous ont emmenés à 2552 m d’altitude pour un reportage photographique, sur le Plateau de Bure, cette énorme forteresse minérale qui domine le Dévoluy. Il nous avait été demandé de réaliser des images des 6 antennes de l’IRAM déjà en place, dans le cadre du projet Equipex NOEMA.
Dans le bassin grenoblois où la haute technicité et l’économie de montagne se côtoient, l’or blanc et la matière grise sont intimement liés. L’observatoire NOEMA situé au plateau de Bure est l’expression la plus parfaite de cette culture alpine. C’est le sentiment que nous avons tous ressenti, dès notre premier passage de la « fenêtre » qui permet d’accéder depuis la station de Super Dévoluy au plateau de Bure, accompagné par Fanou le guide de haute-montagne qui encadre les montées et les descentes.
L’arrivée sur le plateau, en ce jour blanc, et l’apparition soudaine de ces énormes antennes, entre brumes et manteau neigeux, associé au mugissement du vent, reste un moment qu’un photographe n’oublie pas. Immédiatement nous comprenons que toutes les conditions sont réunies pour que les DiVertiCimes puissent laisser libre cours à leur créativité : vent fort, combes de neige, nuages, crêtes, chamois, vol de craves, passage d’aigle, au gré des conditions de lumière de l’aube jusqu’au crépuscule et même la nuit, où les étoiles deviennent réalité… les réflexes s’enclenchent, on se poste de part et d’autre, on galope en crête, on s’apostrophe , on gesticule et on saute en l’air, sous les yeux médusés de l’équipe de l’observatoire…
Nous sommes chaleureusement accueillis par l’équipe de la base de vie et les conditions sont luxueuses par rapport à nos campements d’hiver habituels, où chaque sortie de tente demande une organisation sans faille. Ici, nuitée en chambre, boissons chaudes entre les séances de prise de vue… Chacun d’entre nous se souvient avec délectation de la célébration de Pâques à Bure par un vent de 170 km/h. La tempête fait rage dehors, les fenêtres de la base de vie sont obstruées par la neige soufflée, le bâtiment grince de toutes ses tôles et gémit dans le vent, les antennes disparaissent dans le brouillard et il est impossible de se tenir debout à l’extérieur. Le contraste avec l’ambiance de la base de vie, minuscule ilot de chaleur suspendu entre ciel et nuages, est saisissant. Qu’importe, la coutume sera respectée, l’excellent agneau pascal, préparé par la cuisinière sera dégusté et dignement arrosé en devisant entre photographes et physiciens au gré d’anecdotes savoureuses issues des souvenirs de chacun.
Un autre fois, dans le cadre d’une sortie organisée un peu en urgence, compte tenu de très bonnes conditions de météorologie et de la présence de la pleine lune, l’équipe de la base de vie constate un matin la présence du campement DiVertiCimes (reconnaissable du fait de l’organisation qui y règne) installé… sur les rails de déplacement des antennes… le seul endroit sans cailloux du plateau…
Nous sommes montés 5 fois sur le plateau de Bure. Chaque séjour fut unique. Nous avons photographié les antennes, ces grosses fleurs de métal, comme nous l’aurions fait pour des bouquetins ou des marmottes, tant elles semblent vivantes. Tantôt dressées dans les lumières chaudes du matin, tantôt apaisées par les couleurs pastel du soir, baignées de la lueur des étoiles et de la voie lactée, ou encore résistantes aux tempêtes. Notre technique photographique a naturellement évolué avec le projet : photographie de jour et de nuit, panoramiques, timelapses, vidéos et plus récemment utilisation d’un drone, petite libellule pour des fleurs de métal !
Encore plus haut, encore plus loin ! Il restait un autre observatoire à découvrir, celui du Pico de Veleta dans la Sierra Nevada andalouse. Chose dite, chose faite et même le renard de la base de vie se souvient du passage des DiVertiCimes!


En images voici le résultat de notre collaboration avec l’IRAM, lors des 5 dernières années:

Photographies:

Observatoire NOEMA, plateau de Bure, Dévoluy:

.
.

Observatoire du Pico Veleta, Sierra Nevada:

Vidéos:


Panoramas et visites virtuelles interactives: déplacez-vous, zoomez, visitez!

Visite virtuelle de l’observatoire IRAM du Pico Veleta, Sierra Nevada:

.

Tête de la Cluse, Dévoluy, vue sur l’observatoire NOEMA:

.

Pleine lune sur l’observatoire NOEMA, plateau de Bure, Dévoluy:

.

Les antennes de NOEMA, plateau de Bure, Dévoluy:

.

Randonnée à ski sur le plateau de Bure, Dévoluy:

.

Crépuscule sur NOEMA, plateau de Bure, Dévoluy:

.

Les 9 antennes de NOEMA admirent-elles les étoiles? Plateau de Bure, Dévoluy:

.

Lever de soleil sur les 9 antennes de NOEMA, Plateau de Bure, Dévoluy:

.

NOEMA au crépuscule, vu du ciel, Plateau de Bure, Dévoluy:

.