Une exposition au sommet ! 04-05 JUIN 2011

L’expo est terminée …. Nous avons passé deux jours entre parenthèses du monde !

Nous avons vécu des moments merveilleux en pleine communion avec une nature humide, ventée, nuageuse, mais aussi ensoleillée …
Nous avons fait des rencontres riches en couleurs. Merci à tous ceux qui ont pu venir nous rejoindre sur le site du Habert de Pravouta.

D’abord, toutes les images que nous avons exposées:

Microsoft Word - Affiche EXPO Chartreuse V7.docEXPOChartreuse1_webEXPOChartreuse10_webEXPOChartreuse11_webEXPOChartreuse12_webEXPOChartreuse13_webStitched PanoramaEXPOChartreuse15_webEXPOChartreuse16_webStitched PanoramaEXPOChartreuse18_webEXPOChartreuse19_webEXPOChartreuse2_webEXPOChartreuse20_webEXPOChartreuse21_webEXPOChartreuse22_webEXPOChartreuse3_webEXPOChartreuse4_webEXPOChartreuse5_webEXPOChartreuse6_webEXPOChartreuse7_webStitched PanoramaEXPOChartreuse9_webEXPOChartreuse23_web

En outre, voici quelques images du making off :

Le transport du matériel fut digne des expéditions Himalayennes. Laurent qui ne pouvait se déplacer en marchant, fut transporté dans un Hypocamp tracté et/ou poussé par Jean Luc, Sébastien, Alain et Gaby. Au Col du Coq, l’Hypocamp roule sur une route goudronnée …

Très vite le chemin se redresse, et le goudron a laissé place à la boue et aux cailloux : Alain esquisse un sourire de circonstance …

L’équipe fait souvent des pauses …

la fatigue s’installe

Un effort colossal et  inoubliable ! Seb pousse, Jean Luc tracte, Gaby transporte trois des 12 poteaux utilisés pour tendre les baches.

L’équipe a rejoint le Habert après deux heures de marche (45 minutes sont normalement nécessaires pour un randonneur qui prend son temps).

Il faut trouver l’emplacement pour installer l’exposition. Laurent traîne le pied sous le regard inquiet d’Alain

12 poteaux doivent être plantés pour accrocher les 30 mètres linéaires de bâches

Travail de fourmi : Seb et Gaby à l’étendage

Laurent fait semblant de participer… critique beaucoup et donnent moulte conseils …

… observe ….

les 24 baches sont enfin accrochées

Les premiers visiteurs sont aperçus dans la brume

C’est parti pour 48 heures d’exposition

droles de visiteurs

une exposition au sommet : un vrai plaisir pour les yeux

les promeneurs écoutent studieusement les explications données par les DiVertiCimes, BRUNO tellement subjugué ne peut se relever ;o)

le soleil a aussi décidé de nous rendre visite

Sur fond de ciel bleu !

Les hotesses d’accueuil sont rayonnantes, les visiteurs sont doublement comblés ;o)

L’exposition sur fond de GrandSom

L’après midi se déroule merveilleusement mais les nuages chassent petit à petit le soleil

il est difficile de ne pas écraser les fleurs lorsque l’on se déplacent sur de telles prairies

L’expo et le Habert, vus du sommet du Mont Pravouta

La météo se dégrade, à 17h la décision est prise de plier l’expo : la nocturne n’aura pas lieu et nous n’aurons pas le plaisir d’utiliser nos lampes mises à disposition par notre partenaire « LED LENSER Pro »

La première journée se termine, pour Géraldine le moment est venu de préparer la soirée dans le Habert.

L’éclairage à la bougie est de rigueur !

Dimanche matin, les nuages envahissent le ciel, la tempête se prépare …

Chamechaude se drape de sa plus belle robe avant de disparaître dans les nuages

La pluie arrive en même temps que les premiers visiteurs

Des enfants, contre leur gré, viennent voir l’expo … Nous avons retrouvé le nom de leur père : MATHIEU

Malgré la pluie et une température automnale (8°C), impassible, chacun prend son temps pour admirer les photos

François, malgré tout son talent, prend l’humidité ;o)

Seb et Laurent, sous leur parapluie accueillent GUILLAUME et THOMAS, de grands habitués de la Chartreuse humide

DENIS se souviendra de son exploration à la Dent de Crolles !

Les baches sont démontées dans la précipitation pour être accrochées sur les murs extérieurs du Habert

Seb frappe, Alain se désole

Malgré une météo désastreuse en ce dimanche matin, Florian BOUTEILLER, accompagnateur en moyenne montagne, a su captiver son groupe de promeneurs

La pause de midi est indispensable ! la bonne humeur est au rendez-vous !

Ange ou démon ? DENIS est encore sous le choc après son excursion à la Dent de Crolles !

Le soleil revient en début d’après midi

Le ciel bleu

Les insectes sont partout, les photographes sont enchantés. THOMAS (à gauche), bien qu’habitué à prendre de drôles de spécimens reste tout de même perplexe.

de nouveaux visiteurs

Les Officiels du Parc Naturel Régional de Chartreuse ( PNRC ), Charlotte et Emmanuel discutent avec les DiVerticimes (Jean Luc étend le linge)

Alain est très fier de poser à coté de Charlotte et d’Emmanuel, dignes représentant du Parc Naturel Régional de Chartreuse ( PNRC )

Les enfants participent aussi ! DiVertiCimes a encore de beaux jours à vivre, la relève est déjà là.

THOMAS se prend, l’espace d’un instant, pour un enfant ;o)

Alain donne les consignes aux jeunes acteurs

premier essai

Soucieux de leur prestation, les enfants vérifient si le photographe est à la hauteur …

La fatigue se fait ressentir, il faut penser à redescendre dans la vallée

Pour la descente, chacun reprend son moyen de transport

plus ou moins réglementaire mais toujours très efficace !

Laurent hésite encore entre la Brouette et l’Hypocamp

Sa décision est prise … Jean Luc ne lache pas ! STP !

savoir trouver son équilibre, Seb pousse, Jean Luc freine

Laurent est concentré et surtout inquiet à la vue de la pente boueuse que devra empreinter l’Hypocamp pour rejoindre le parking du col du Coq.

Un grand remerciement à Elisabeth du Pays Voironnais pour nous avoir prété l’HYPOCAMP sans lequel Laurent n’aurait pas pu assister à la fête

La force du collectif DiVertiCimes : l’amitié, l’humour et le vent

________________________________________________________________________________

Lundi 07/6/2011, après ces deux journées passées au Habert de Pravouta (1600 m), direction Saint Pierre de Chartreuse …

L’exposition est remontée sur la place servant d’arrivée à une étape du Dauphiné Libéré

L’équipe DiVertiCimes retrouve ses automatismes, l’exposition est remontée rapidemment

les visiteurs sont cette fois-ci venus en vélo

Les officiels sont admiratifs ! Bernard Hinault vainqueur à cinq reprises du Tour de France écoute les explications relatives à la présence de spectre de Broken en montagne

Les photographes se précipitent pour photographier les stars

Ces dernières restent impassibles

A son tour Bernard Thévenet, double vainqueur du Tour de France, écoute les commentaires de Laurent (très concentré)

Un paparazzi semble distraire légèrement Bernard Thévenet

Monsieur le Maire de Saint Pierre de Chartreuse, vient de recevoir le maillot jaune des mains de Bernard Hinault

Seb et Laurent de DiVertiCimes, Emmanuel du PNRC et Benoit Laval de RAIDLIGHT écoutent avec attention Madame la Présidente du Parc Naturel Régional de Chartreuse, Eliane Giraud

Un remerciement tout particulier à Charlotte et à Cécile du PNRC pour leur soutien dans l’organisation de l’exposition

Une belle journée se termine

des images plein les yeux

This entry was posted in Chartreuse.